Menu

Mes Traversées du Désert

Mes Traversées du Désert...

Par Mu Posté dans - Les Pensées de Mu0 Comments
    Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Plus jeune, je suis souvent partie en Algérie, source d'éveil de mes cinq sens. Depuis, lorsque je m'endors je fais tant de fois ce rêve récurrent.
Je marche en plein désert, mes pieds nus s'enfoncent l'un après l'autre dans le sable chaud, jouant de l'aisance d'une gazelle, alternant avec le rythme ainsi que toute la peine dissimulée des pas de la femme que je suis.

J'avance sans hésitation, droit devant, encore et encore... En penchant la tête, je fait un focus sur ma main, bras tendu, paume levée, et mes longs doigts fins dressés s'agitent machinalement. J'observe étonnée le tourbillon de l'aura que la chaleur a fait naître autour d'eux. Cette main et ses pieds osseux chercheraient-ils à atteindre la ligne inaccessible de l'horizon et ses mirages brûlants ? Oui, bien sûr ! C'est cela qu'ils cherchent à atteindre.

Sous le soleil éblouissant et le ciel unique d'Algérie, aux couleurs lumineuses métalliques et d'un bleu souvent presque Klein, sous cette réverbération, cernée par l'immensité du désert de sable et de vents fantasques, je suis seule mais pleine de toute cette atmosphère. Dans ce monde ci, j'ai envie de me fondre... Projection de soi dans l'infini ou absorption goulue de celui-ci... De nous deux, qui sera englouti, le sera heureux !

C'est une évidence dans ces moments là. J'ai toujours été frappée par ces faux néants qui fourmillent de mille notions de vertiges. Ceux-là même, forme de contradiction, qui me font sentir par leur démesure, que je fais enfin partie d'un tout ! Ces souffles du vent sable qui pénètrent mes poumons sont mes respirations, ces traversées du désert que je fais en rêve sont mes fantasmes ! Je me suis toujours sentie plus froide, plus inutile et perdue dans une petite ville.
Je me réveille ici. C'est naturel, mais cela demeure un choc. Les murs blancs m'entourent et plus de sable ! Heureusement il y a une fenêtre sur l'extérieur, mais pas celle que l'on pourrait croire... C'est un tableau ! J'aime la peinture, je suis peintre, elle m'emportera elle aussi...

Mu...

Merci chers lecteurs et à bientôt !

Ces souffles du vent sable qui pénètrent mes poumons sont mes respirations, ces traversées du désert que je fais en rêve sont mes fantasmes !Mu, Mes Traversées du Désert...

Vous avez quelque chose à dire...

Laissez un commentaire...